Un gendarme déambulait dans les rues avec son arme, Vienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un gendarme déambulait dans les rues avec son arme, Vienne

Message  stephane le Mar 4 Nov - 1:44

«J'ai entendu "Attention, il a un pétard ! ". Je suis sorti, il y avait une patrouille de police dans la rue... », témoigne ce riverain de l'avenue Général-Leclerc à Vienne, faisant face au lycée Galilée. Dehors, il y avait également sapeurs-pompiers et Samu, mais leur présence était liée à une intervention auprès d'une personne qui venait de subir un malaise cardiaque à son domicile. Une intervention sans aucun lien donc avec cet homme en arme, mais qui a cependant ajouté à l'émoi suscité.
Vive émotion donc, hier en milieu de matinée, dans les rues du quartier de L'Ile à Vienne, où un jeune homme déambulait, un revolver avec lui, bien visible.

En quelques secondes, un important dispositif de recherches, conjoint à la police et à la gendarmerie, a quadrillé le terrain. Avec l'appui d'un hélicoptère.

Près de deux heures de recherches entre Vienne et Reventin-Vaugris

On apprenait alors que l'homme en question était un gendarme, en civil. « Éprouvant des difficultés personnelles, ce jeune gendarme de 26 ans avait quitté son unité. Il a souhaité rencontrer le commandant de compagnie de Vienne. Après son entrevue, il a quitté les bureaux », nous a indiqué hier après-midi le colonel Lecouffe, commandant du groupement de gendarmerie de l'Isère.
Craignant le pire, notamment l'éventualité qu'il commette l'irréparable avec son arme de service, les militaires ont donc tout mis en oeuvre afin de retrouver le plus tôt possible le jeune homme armé. Plusieurs membres du GIPN ont également été mobilisés, mais aussi des gendarmes médiateurs.
Après avoir été aperçu longeant l'autoroute A7 en direction de Reventin-Vaugris, puis du fleuve Rhône, il a été retrouvé et ramené à la raison, peu après 11h 30. Et son arme lui a été retiré sans difficulté.
« Nous avons réussi à le mettre en contact avec certains de ces collègues, un médecin, qui ont pu renouer le dialogue », nous confiait hier une source de la gendarmerie.
Pris en charge, l'homme a été admis au service des urgences de l'hôpital de Vienne.

Pas d'élément pénal

« Selon les premiers éléments, le gendarme n'a effectué ni geste ni menaces avec son arme à l'encontre des forces de l'ordre ou de quiconque. Mais comme il était armé, sa présence a suscité une certaine inquiétude auprès des riverains présents à ce moment précis », nous indiquait dans l'après-midi Franck Rastoul, procureur de la République de Vienne. Il précisait qu'en l'état actuel des choses, aucun élément pénal n'était pour l'heure retenu à son encontre.

Source Dauphiné Libéré.com

stephane
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 84
Age : 43
Localisation : Nantes
Statut : civil
Date d'inscription : 29/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum