Les parlementaires voteront sur la présence française en Afg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les parlementaires voteront sur la présence française en Afg

Message  Romain le Sam 23 Aoû - 18:53

François Fillon a annoncé vendredi, alors que les derniers blessés revenaient de Kaboul, que le Parlement voterait sur la présence militaire française en Afghanistan, honorant une nouvelle obligation constitutionnelle.

"Le Premier ministre proposera aux présidents des Assemblées que le prochain débat sur l'Afghanistan soit suivi d'un vote, en application du 3e alinéa de l'article 35 de la Constitution issu de la révision votée en juillet dernier", a indiqué Matignon dans un communiqué.

Depuis la révision promulguée le 24 juillet, l'article 35 de la Constitution prévoit en effet que le gouvernement soumette à l'autorisation du Parlement la prolongation d'une intervention des forces armées françaises à l'étranger, lorsque la durée de l'intervention excède quatre mois.

Le vote suivra une déclaration du gouvernement et un débat, qui auront lieu au cours de la session extraordinaire du Parlement à partir du 22 septembre.

Interrogé, l'entourage de M. Fillon a indiqué que la nouvelle disposition s'appliquerait aussi aux autres opérations militaires actuellement en cours à l'étranger.

Vendredi matin, l'ancien Premier ministre Edouard Balladur (UMP), ex-président du comité chargé de la réforme des institutions, avait demandé que ce débat soit suivi d'un vote. Les députés socialiste Jack Lang et Verts Noël Mamère (Verts) avaient fait la même demande.

M. Lang a dit sa "satisfaction" après l'annonce de M. Fillon.

Les ministres de la Défense et des Affaires étrangères, Hervé Morin et Bernard Kouchner, seront auditionnés publiquement dès mardi 27 août par les commissions de la Défense et des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale.

Ils seront amenés à s'expliquer sur la stratégie française en Afghanistan alors, comme le reconnaît M. Morin dans le Figaro vendredi, que les insurgés "sont de plus en plus performants".

Le ministre estime que la France doit augmenter sa "capacité de reconnaissance et renseignement" dans le pays, notamment en faisant plus appel à des drones (avions sans pilote).

L'exécutif n'entend pas, en tous cas, remettre en question l'engagement de la France après l'attaque qui a tué dix soldats et en a blessé vingt-et-un autres lundi près de Kaboul.

Il a reçu vendredi le soutien de l'UMP: "Nous n'éviterons pas les morts en refusant de participer à une mission juste, aux côtés de nos alliés", a écrit vendredi Chantal Brunel, porte-parole du parti majoritaire.

Selon Mme Brunel, "si les talibans reprenaient le pouvoir en Afghanistan, ce serait désormais sur notre territoire que nous pourrions compter les victimes du terrorisme".

Les dix soldats les moins gravement blessés sont arrivés vendredi en début d'après-midi à l'aéroport parisien de Roissy, à bord d'un Airbus A310 de l'armée. Ils ont été accueillis sur place par le général Elrick Irastorza, chef d'état-major de l'armée de terre, et transférés vers des hôpitaux militaires.

Selon un sondage CSA pour Le Parisien/Aujourd'hui en France, une majorité de Français (55%) souhaiteraient le retrait des troupes françaises du pays, "car la France s'enlise dans un conflit sur lequel elle n'a pas de prise".

A l'inverse, 36% penseraient qu"'il faut maintenir les troupes, car elles participent à la lutte contre le terrorisme international". 9% ne se prononcent pas.

(Source: Orange.fr)

_________________
P.M.G Pays De La Loire, Le Mans, 12ème Compagnie, Peloton 4
"P4 Solidaire"
Groupement de Réserve 72

Romain
Passionné
Passionné

Masculin Nombre de messages : 279
Age : 29
Localisation : Sarthe, Pays de la Loire
Statut : Brigadier-Chef / GGD 72 -
Date d'inscription : 11/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum